BIOGRAPHIE // Parcours d’une pianiste éclectique

Après des études brillantes au CNR de Nice (Prix de Piano, de Musique de chambre, de Diction et d’Art Dramatique), Elsa Cassac fut reçue très jeune au concours d’entrée du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, (Prix de Piano et de Musique de chambre mention Très Bien à l’unanimité avec félicitations ).
Ses maîtres furent parmi les plus grands : Philippe Bianconi, Marie Françoise Bucquet, Catherine Collard, Amy Flammer, Gérard Frémy, Jean François Heisser, Christian Ivaldi, Michel Moraguès, Jacques Rouvier, David Walter.

Avec sa partenaire la flûtiste Anne-Cécile Cuniot, Elsa Cassac intégra le cycle de perfectionnement du CNSMDP « premières nommées ». Le duo Cassac-Cuniot tourna longtemps en France et en Europe, salué par la critique : « Quelle sensibilité et quelle fraîcheur ! Elles sont accordées au plus intérieur. Autant la souffrance que la joie trouvent une issue heureuse, chaleureuse, au contact d’un désir brûlant de vivre la musique ».

Lauréate de nombreux concours, « Jeune Espoir » de Musicora, Elsa Cassac est premier Prix du Concours International Claude Debussy. Depuis son premier récital à l’âge de 12 ans elle est invitée à se produire en France et à l’étranger (Allemagne, Bulgarie, Croatie, Italie, Royaume-Uni).

La critique souligna dès les premiers récitals « le tempérament, l’autorité, l’instinct, le brio sans clinquant, le jeu clair et profond » d’une pianiste qui « crée son jeu » ; une pianiste qui touche « aux rives de la plénitude… de l’unique » par « un je-ne-sais-quoi fait d’une caresse du son, d’une respiration et d’un rubato plus subtil, d’une implication plus violente et douloureuse de soi, d’un bouleversement intime plus porteur de sens ».

Chambriste passionnée, elle est partenaire de grands solistes (Thierry Amadi, Nicolas Dautricourt, Adrien Frasse-Sombet, Marie-Josèphe Jude, Laurent Korcia, Solenne Païdassi, Antoine Tamestit..) Soliste appréciée, elle est souvent invitée à jouer avec orchestre, sous la baguette de chefs prestigieux, Philippe Bender, Benjamin Bergmann, Nicolas Chalvin, Jean Louis Dedieu, Tzvetan Delibozov…

Elsa Cassac n’a rien oublié de la secrète sollicitation des textes et du théâtre, elle a créé, monté et mis en scène avec le comédien Alexandre Triaca «Miroirs », un très beau spectacle de poésies et piano salué par la critique : « une création originale servie par deux talents ». Le succès de ce spectacle ne s’est jamais démenti.

Elsa Cassac met aussi son art au service de la pédagogie et de la formation des jeunes pianistes, chargée de cours à l’Université Nice Sophia Antipolis, elle est actuellement Professeur d’Enseignement Artistique au Conservatoire de Cannes, elle donne de nombreuses Master-class en France et à l’étranger.